Publicité portant sur la réduction de prix

Que dit la réglementation ?

La réglementation oblige les commerçants à indiquer l’ancien prix du produit ou du service soldé. C’est le principe du double étiquetage obligatoire.

Le prix de référence doit être le prix le plus bas pratiqué par l’établissement dans les trente derniers jours. Le commerçant n’a pas le droit d’augmenter ses prix pour vendre en solde quinze jours plus tard. L’ancien prix doit être barré et à côté doit figurer le nouveau prix qui est le prix réduit (attention aux soldes sur les produits dont les prix sont libres). Lorsque la réduction est la même pour tous les produits ou tous les services, le commerçant au lieu de barrer tous les prix n’indique que ce taux (par exemple : – 20 % sur toutes les armoires). L’annonce de rabais variables par l’indication d’une fourchette de rabais (par exemple : remise de -10 à -50%) est interdite. L’annonce d’un rabais minimum est tolérée.

N’ACHETEZ EN SOLDE QUE CE DONT VOUS AVEZ RÉELLEMENT BESOIN.

Vous devez raisonner sur le prix affiché, c’est-à-dire le prix de l’article soldé (prix réduit). Vous devez tenir compte de l’importance de la réduction ou du rabais que si le prix de référence est déjà raisonnable.

Attention  : un article soldé n’est pas forcément un article deux ou trois fois moins cher.

LA PRATIQUE DES ARTICLES VENDUS PAR LOT N’EST AVANTAGEUSE QU’À DEUX CONDITIONS

  • Si le prix du lot est bien inférieur à la somme des prix des différentes composantes (ce qui n’est pas toujours évident).
  • Si vous êtes certains d’utiliser réellement la totalité de la quantité offerte.

A cet égard, il peut être intéressant de grouper son achat avec celui d’un voisin ou d’un parent, pour bénéficier d’un tarif réduit, notamment pour des matériaux de construction du carrelage ou de la peinture.

QUELQUES QUESTIONS À SE POSER AVANT D’ACHETER UN ARTICLE EN SOLDE :

  • avez-vous vraiment besoin de cet article ?
  • le rapport Qualité – Prix est-il raisonnable ?
  • les quantités proposées vous conviennent-elles ?

Sachez profiter d’une bonne occasion, mais n’achetez pas n’importe quoi sous prétexte que c’est en promotion.

Ces renseignements de portée générale ne sauraient régler tous les cas particuliers qui pourraient se présenter. 

Source réglementaire :

Articles relatifs