Professionnels

Aide à l’installation des jeunes diplômés

Aide à l’Installation des Jeunes Diplômés (AIJD) L’AIJD est un nouveau dispositif d’aide à la création ou la reprise d’une activité professionnelle indépendante. A qui est destinée cette aide ? Les bénéficiaires de l’aide : sont des personnes physiques de nationalité française et âgées de moins de 35 ans au 1er janvier de l’année au cours de laquelle elles présentent leur demande d’aides ; sont titulaires de diplômes de l’enseignement supérieur sanctionnant d’un cursus d’au moins 5 années d’études après l’obtention du baccalauréat. Quels sont les avantages du dispositif ? Une subvention directe : les jeunes diplômés peuvent bénéficier d’une aide financière directe ; l’aide est au plus égale à 30 % des investissements TTC, dans la limite de 6 000 000 F. Les dépenses engagées avant le dépôt de la demande d’aide  ne sont pas éligibles. Des avantages fiscaux : lorsque le projet consiste en la reprise d’une activité préexistante, le cédant est exonéré d’impôt sur les sociétés et d’impôt sur les transactions sur le prix de cession des actifs professionnels au jeune diplômé ; lorsque l’activité projetée fait l’objet d’un bail commercial ou d’un bail professionnel, les bailleurs bénéficient d’un abattement de 50% sur la valeur locative servant de base au calcul de la contribution des patentes et de l’impôt foncier sur les propriétés bâties. En contrepartie, le bailleur s’engage à baisser le loyer; les ventes de fonds de commerce ou de clientèle à un jeune diplômé sont exonérées de droits d’enregistrement.  Où se renseigner ? Comment préparer mon projet ? A la DGAE, située à Fare Ute – tél. 40 50 96 13 / 40 50 96 21 Par courriel : aidesentreprises@economie.gov.pf. Une équipe de conseillers répondra à vos questions et vous guidera dans vos démarches. Pour approfondir le sujet Télécharger le formulaire de demande d’aide (format word modifiable)  ici Consulter et télécharger la brochure explicative (format pdf) ici Prendre connaissance des textes constituant la base réglementaire du dispositif en cliquant loi du pays n° 2018-7 du 15 mars 2018 Arrêté n° 1543 CM du 14 août 2018...

Lire La Suite

Annonce relative à l’instruction des dossiers éligibles aux dispositifs AIM.

Annonce relative à l’instruction des dossiers éligibles aux dispositifs AIM.

La direction de la DGAE souhaite apporter des précisions suite à l’annonce relative à l’instruction par les banques des dossiers éligibles aux dispositifs AIM.

Lire La Suite

L’Aide à l’Investissement des Ménages

L’Aide à l’Investissement des Ménages

Est une aide financière pour encourager les ménages* à devenir propriétaire et permettre de financer des travaux d’aménagement, d’extension ou de rénovation de leur maison principale.

Le Pays souhaite aider les ménages, et notamment les jeunes, dans leur projet immobilier. L’objectif est aussi de relancer le secteur du bâtiment
et l’emploi par l’ouverture de chantiers de construction.

Lire La Suite

Modification des heures d’ouverture des débits de boissons pour le mois de décembre

Modification des heures d’ouverture des débits de boissons pour le mois de décembre

Note dédiée aux grandes distributions et commerces de détail relative aux horaires d’ouverture des débits de boissons pour le mois de décembre 2017.

Lire La Suite

Guide pratique pour les entreprises – Les clauses abusives

Guide pratique pour les entreprises – Les clauses abusives

La loi du pays n° 2016-28 du 11 août 2016 relative à la protection des consommateurs, adoptée à l’unanimité par l’Assemblée de la Polynésie française le 23 juin 2016, instaure un dispositif de lutte contre les clauses abusives.

Lire La Suite

Aide à la création et à la revitalisation des petits commerces et des restaurants

Aide à la création et à la revitalisation des petits commerces et des restaurants

L’ APCR est une aide financière (non remboursable) pour les commerces et restaurants afin d’améliorer l’attractivité de leur point de vente à l’exception des entreprises exerçant leur activité de manière ambulante.

Cette aide peut être sollicitée par toute entreprise exerçant une activité de commerce de biens ou services y compris de service à la personne ou de restauration, dont la superficie accessible à la clientèle est inférieure à 150 m2. Le but est d’améliorer l’attractivité de leur point de vente ou de restauration

Lire La Suite