L’Aide à l’Investissement des Ménages

Est une aide financière pour encourager les ménages* à devenir propriétaire et permettre de financer des travaux d’aménagement, d’extension ou de rénovation de leur maison principale.

Le Pays souhaite aider les ménages, et notamment les jeunes, dans leur projet immobilier. L’objectif est aussi de relancer le secteur du bâtiment
et l’emploi par l’ouverture de chantiers de construction.

 

Pour Qui ?

Pour tous ceux, y compris les SCI, qui souhaitent acheter ou construire, aménager, agrandir ou rénover leur logement principal.

Comment préparer mon projet et faire ma demande ?

La demande d’AIM doit être déposée en même temps que la demande de prêt immobilier. L’organisme bancaire recueille les pièces justificatives pour constituer le dossier et le transmet
à la DGAE pour traitement. Dès notification de la banque du premier déblocage partiel ou total du prêt, le versement du montant total de l’aide accordée est effectué dans son intégralité.

Quel montant ? Quelles conditions ?

POUR LA CONSTRUCTION ET L’ACQUISITION

L’aide est limitée aux 100 premiers m2 de surface habitable (de 20 000 Fcfp à 40 000 Fcfp par m2). Le montant de l’aide se calcule en fonction de la composition du ménage et de la somme de ses revenus. Plafond de l’aide : jusqu’à 4 millions Fcfp

Par exemple : 1 pers seule + 2 pers à charge = revenu 260 000 F CFP brut par mois, soit un traitement de 2 SMIG brut (= 305 828 CFCFP)

projet : acquisition d’une maison principale de 120 m² à 25 000 000 F CFP

Montant de l’aide : 4 000 000 F CFP, soit 40 000 F CFP par m² dans la limite des 100 m²

POUR LES TRAVAUX D’AMÉNAGEMENT, D’EXTENSION, DE RÉNOVATION

L’aide est fixée à 30% du coût total TTC des travaux* plafonnée à 2.000.000 Fcfp. L’aide est accordée sans distinction de revenus et quelque soit la composition du ménage.

Par exemple :

Projet : extension d’une maison principale de 20 m² pour des travaux de 5 000 000 F CFP

Montant de l’aide : 1 500 000 F CFP, soit 30% du coût total des travaux (si la totalité des travaux est payée par un emprunt)

si apport de 1 000 000 F CFP = Calcul de l’aide : 30% de 4 000 000 F CFP soit 1 200 000 F CFP

Par exemple :

Projet : Rénovation d’une maison principale pour un cout total des travaux de 10 000 000 F CFP

Montant de l’aide : 2 000 000 F CFP, soit 30 % du coût total des travaux en TTC soit  3 000 000 F CFP mais aide plafonnée à 2 000 000 F CFP

Quelques témoignages !

 

 

Pour votre parfaite information, le dispositif AIM est piloté à  compté d’aujourd’hui par toute une équipe
composée des agents suivants :
– Julia MARAETEFAU (chef du département financier)
– Patricia TAURU (en relation avec la partie juridique du dipositif)
Partie traitement des dossiers : Fredy SIU, Rava ESTALL, Rowan TAUREI
Partie renseignement par des appels téléphoniques ou par mail : Unutea SALMON

Articles relatifs